FFEM

Espace membre

Actus FFEA

Générale
Délai de candidature prolongé au 31 juillet 2021
Générale
La FFEA contribuera à hauteur de 50€ pour chaque élève
Coronavirus
Publication du décret n° 2021-498 du 23 avril 2021
L'actualité de l'EMU
"L'Éducation artistique au cœur de la société européenne" : inscrivez-vous au forum en ligne le 14 mai.
Générale
Le Concours International de Musique de Chambre de Lyon et NomadPlay s’associent pour organiser un concours de piano / violon digital gratuit à destination des 8-13 ans. 
Épreuves instrumentales 2021
Les épreuves instrumentales pour les examens de fin de cycle 2021 sont à disposition dans l'espace adhérents.

L'édito de la FFEA

Le succès du 46ème Forum de l’EMU à Bordeaux

La FFEA vient de connaître un grand succès en organisant à Bordeaux de 46ème Forum de l’European Music School Union (qui regroupe les associations nationales d’écoles de musique de vingt-six pays européens).
Son président Philippe Dalarun, qui est également vice-président de la FFEA, y a été réélu.

Le Forum a été organisé grâce aux grands moyens déployés à Bordeaux par David Lalloz, trésorier de la FFEA, président de l’Union des écoles de Gironde et directeur du conservatoire du Bouscat.

Les débats ont été diffusés en France et dans les pays étrangers depuis le grand studio de télévision de la Cité Mondiale de Bordeaux et animés par Antoine Pecqueur et Marie Hédin-Christophe de la Lettre du Musicien.

De tous les pays – et en particulier de Finlande par la bouche d’Heidi Westerlund, de l’Université des Arts d’Helsinki - est monté le souhait d’une plus grande démocratisation de l’enseignement musical. Les écoles de musique ont un rôle central à jouer. Les collectivités, de la commune à la région, sont essentielles dans la mise en œuvre de politiques publiques d’éducation artistique.

Jean-Luc Leroy, sociologue de l’Université d’Aix-en-Provence a rappelé que si l’étude de la musique favorise l’attention des élèves, leur persévérance dans l’effort, renforce leur faculté d’apprendre, stimule même leur Q.I., développe également la sociabilité par la pratique de la musique en groupe.
Paul Rasse, de l’Université de Nice, a dit se méfier de la « culture à grand spectacle » et préférer un enseignement plus modeste, sérieux et continu, visant à imprégner la société de manière méthodique, profonde et durable.
Maxime Leschiera, directeur du conservatoire de Bordeaux, et Laurent Gignoux, directeur du Pôle d’enseignement supérieur de Bordeaux, ont exprimé la nécessité de trouver un équilibre entre Enseignement artistique spécialisé et Education artistique et culturelle.
« Ce besoin d’accroître la transmission culturelle dans la société de demain donnera un rôle accru aux musiciens intervenants », a affirmé François Vigneron, président national des CFMI.

En matière d’ouverture à des nouveaux publics, deux expériences ont retenu l’attention : celle présentée par Katharina Ruf, de l’Université de Vienne en Autriche, pour améliorer la vie des personnes âgées, et celle de Tamara Mccall et Shilke Kehmann de l’Université d’Osnabrück en Allemagne au service des immigrés.

Beaucoup de questions posées au cours de ce Forum. Il nous appartient à tous d’apporter des reponses pour que l’enseignement musical trouve toute sa place dans la société de demain.

André PEYREGNE
Président de la FFEA

Infos

01/10/20

Une nouvelle directrice au conservatoire de Monaco. Jade Sapolin vient de succéder à Christian Tourniaire à la tête de l’Académie de musique Prince Rainier III, qui est le conservatoire de Monaco. 1er prix de Violoncelle au Conservatoire National de Région (CNR) d’Aubervilliers, elle était jusqu’alors directrice du conservatoire de Bois-Colombe.

01/10/20

Décès de Paul Méfano. Le compositeur Paul Méfano vient de nous quitter à l’âge de 83 ans. Compositeur, chef d’orchestre et pédagogue, il a fondé en 1972 l’Ensmlbe 2E2M, dédié à la musique contemporaine. Directeur du Conservatoire de Champigny-sur-Marne (1972-1988) puis de Versailles (1996-2005), il a enseigné la composition (1989-1995) puis l’orchestration au Conservatoire de Paris jusqu’en 2002.

01/10/20

Décès de Christian Manen. Christian Manen, compositeur, professeur honoraire du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est décédé le 11 septembre, à l’âge de 86 ans. Formé au conservatoire de Nice puis au conservatoire de Paris, il a obtenu un Grand Prix de Rome en 1961 pour sa cantate La Loreley. Il a écrit environ 180 œuvres orchestrales, lyriques, de musique de chambre. Organiste, chef d’orchestre, directeur artistique du Concours Bellan de 1966 à 2012, il a dirigé pendant 45 ans le conservatoire d’Asnières et enseigné l’écriture au CNSM. Thierry Escaich ou Nicolas Bacri ont compté parmi ses élèves. 

01/10/20

Décès de Christiane Eda-Pierre. Une grande dame du chant français, Christiane Eda-Pierre, s’en est allée, le 5 septembre, à l’âge de 88 ans. Lancée sur les scènes internationales à la fin des années cinquante, elle est la première chanteuse d’opéra noire à accomplir une grande carrière en France, avant Barbara Hendricks – comme le feront en Amérique Gracee Bumbry ou Leontyne Price à la même époque. Incarnant l’Ange lors de la création de Saint-François d’Assise de Messiaen à l’OPéra de Paris, elle a été également pédagogue, enseignant de nombreuses années au CNSM de Paris, puis à la Schola Cantorum.

06/04/20

Hommage à Penderecki. Au milieu la crise sanitaire, le décès, le 29 mars, d’un des plus grands compositeurs de notre temps, Krzystof Penderecki sera passée un peu inaperçue. Ce géant de la musique moderne, représentant historique de l’avant-garde européenne au début des années 1960, il s’était ensuite tourné vers la composition de vastes fresques à dominante chorale et d’inspiration sacrée. Auteur de plusieurs concertos destinés à de prestigieux solistes, de huit symphonies et de quatre opéras, il était aussi un pédagogue, professeur au conservatoire de Cravovie, dont il était devenu directeur par la suite.

Recevez les dernières informations grand public

Fédérer

Fédérer les forces vives de l'enseignement et de la création artistique afin d'en promouvoir l'action, d'harmoniser les cursus, de créer des échanges entre établissements.

Défendre

Défendre l'enseignement et la pratique artistique auprès des institutions et tutelles régionales, nationales et internationales.

Servir

Servir les adhérents :
- au plan pédagogique en fournissant chaque année des listes d'oeuvres instrumentales et épreuves de formation musicale,
- sur le plan matériel en proposant entre autres des conditions avantageuses en matière de mutuelles et d'assurances.

MGEN

Avantager

Avantager ses adhérents en leur donnant accès à des réductions importantes sur les droits d'auteur et de reproduction par photocopie, par des conventions passées avec la SEAM et la SACEM.