FFEM

Espace membre

Actus FFEA

L'actualité de la FFEA
Concernant la mise en place du Pass Sanitaire.
L'actualité de la FFEA
Jeudi 21 octobre
Générale
Délai de candidature prolongé au 31 juillet 2021
Générale
La FFEA contribuera à hauteur de 50€ pour chaque élève
Épreuves instrumentales 2021
Les épreuves instrumentales pour les examens de fin de cycle 2021 sont à disposition dans l'espace adhérents.

L'édito de la FFEA

Un dernier édito

Chers adhérents,

Voici mon dernier édito en tant que président. Lors du prochain congrès de la FFEA à Bordeaux, je ne me représenterai pas à la présidence de notre fédération.

(Le congrès de Bordeaux aura lieu exactement au Bouscat, dans la périphérie bordelaise, où notre trésorier David Lalloz dirige avec l’efficacité que l’on sait une école située au milieu d’un parc aux allures romantiques qui est en lui-même une invitation à l’art).

J’ai effectué avec enthousiasme mes six années de présidence, ayant la chance insigne d’avoir un Conseil d’administration où siégeaient des collègues dont j’ai admiré l’engagement, la pertinence des idées, le dévouement, la connaissance du métier, l’altruisme et, bien sûr, les qualités artistiques.

Pendant cette période, les actions que nous avons entreprises ont bien sûr été freinées voire arrêtées par la pandémie. Celle-ci a causé énormément de dommages, beaucoup de désespoirs, mais aussi suscité quantité d’initiatives. Nous avons essayé d’aider les plus fragiles d’entre vous et d’accompagner les plus inventifs.

Nous  avons été des interlocuteurs du Ministère – lorsque celui-ci n’était pas absent, car il l’a été bien souvent pendant cette période !

Dans toutes mes actions, j’ai essayé de privilégier l’humain – comme je l’ai fait pendant les trente-cinq ans de ma direction du conservatoire de Nice. Sans humanité, il n’est point d’action durable. Pendant ces six ans à la FFEA, j’ai respecté ceux qui se sont opposés à moi – et adoré ceux qui m’ont soutenu !

L’un des buts de notre fédération est de mettre en relation les uns avec les autres. Trop de directeurs sont isolés et en souffrent. Je me souviens, lors d’une réunion régionale à Aix-en-Provence, d’une rencontre avec deux directrices de petites écoles du côté de l’Étang de Berre : « C’est la première fois qu’on rencontre nos collègues des grands conservatoires, m’avaient-elles dit de manière touchante, ça nous donne l’impression d’exister ! »

Pendant cette période, nous avons eu l’honneur de voir notre vice-président Philippe Dalarun placé à la présidence de l’European Music School Union. Lorsqu’à partir de janvier la France présidera l’Europe pour six mois, le Ministère de la Culture serait bien inspiré de mettre en exergue les responsabilités pédagogiques artistiques d’un Français au niveau européen !

Au moment de vous dire au revoir, j’ai la certitude que les directeurs doivent être, certes, garants de la bonne marche administrative de leurs maisons, mais doivent avant tout être des allumeurs d’enthousiasme. Par leurs qualités artistiques et humaines, ils doivent savoir attiser et entretenir la flamme qui est en chacun de leurs enseignants et leurs élèves.

Dans le monde qui s’ouvre, la société a plus que jamais besoin de culture, la culture plus que jamais besoin d’art, l’art plus que jamais besoin d’écoles... et les écoles plus que jamais besoin de FFEA !

André PEYRÈGNE
Votre président pour encore quelques jours...

Infos

01/10/20

Une nouvelle directrice au conservatoire de Monaco. Jade Sapolin vient de succéder à Christian Tourniaire à la tête de l’Académie de musique Prince Rainier III, qui est le conservatoire de Monaco. 1er prix de Violoncelle au Conservatoire National de Région (CNR) d’Aubervilliers, elle était jusqu’alors directrice du conservatoire de Bois-Colombe.

01/10/20

Décès de Paul Méfano. Le compositeur Paul Méfano vient de nous quitter à l’âge de 83 ans. Compositeur, chef d’orchestre et pédagogue, il a fondé en 1972 l’Ensmlbe 2E2M, dédié à la musique contemporaine. Directeur du Conservatoire de Champigny-sur-Marne (1972-1988) puis de Versailles (1996-2005), il a enseigné la composition (1989-1995) puis l’orchestration au Conservatoire de Paris jusqu’en 2002.

01/10/20

Décès de Christian Manen. Christian Manen, compositeur, professeur honoraire du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est décédé le 11 septembre, à l’âge de 86 ans. Formé au conservatoire de Nice puis au conservatoire de Paris, il a obtenu un Grand Prix de Rome en 1961 pour sa cantate La Loreley. Il a écrit environ 180 œuvres orchestrales, lyriques, de musique de chambre. Organiste, chef d’orchestre, directeur artistique du Concours Bellan de 1966 à 2012, il a dirigé pendant 45 ans le conservatoire d’Asnières et enseigné l’écriture au CNSM. Thierry Escaich ou Nicolas Bacri ont compté parmi ses élèves. 

01/10/20

Décès de Christiane Eda-Pierre. Une grande dame du chant français, Christiane Eda-Pierre, s’en est allée, le 5 septembre, à l’âge de 88 ans. Lancée sur les scènes internationales à la fin des années cinquante, elle est la première chanteuse d’opéra noire à accomplir une grande carrière en France, avant Barbara Hendricks – comme le feront en Amérique Gracee Bumbry ou Leontyne Price à la même époque. Incarnant l’Ange lors de la création de Saint-François d’Assise de Messiaen à l’OPéra de Paris, elle a été également pédagogue, enseignant de nombreuses années au CNSM de Paris, puis à la Schola Cantorum.

06/04/20

Hommage à Penderecki. Au milieu la crise sanitaire, le décès, le 29 mars, d’un des plus grands compositeurs de notre temps, Krzystof Penderecki sera passée un peu inaperçue. Ce géant de la musique moderne, représentant historique de l’avant-garde européenne au début des années 1960, il s’était ensuite tourné vers la composition de vastes fresques à dominante chorale et d’inspiration sacrée. Auteur de plusieurs concertos destinés à de prestigieux solistes, de huit symphonies et de quatre opéras, il était aussi un pédagogue, professeur au conservatoire de Cravovie, dont il était devenu directeur par la suite.

Recevez les dernières informations grand public

Fédérer

Fédérer les forces vives de l'enseignement et de la création artistique afin d'en promouvoir l'action, d'harmoniser les cursus, de créer des échanges entre établissements.

Défendre

Défendre l'enseignement et la pratique artistique auprès des institutions et tutelles régionales, nationales et internationales.

Servir

Servir les adhérents :
- au plan pédagogique en fournissant chaque année des listes d'oeuvres instrumentales et épreuves de formation musicale,
- sur le plan matériel en proposant entre autres des conditions avantageuses en matière de mutuelles et d'assurances.

MGEN

Avantager

Avantager ses adhérents en leur donnant accès à des réductions importantes sur les droits d'auteur et de reproduction par photocopie, par des conventions passées avec la SEAM et la SACEM.